Forum Naruto et RPG, suivez vôtre Nindo !
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kishin

Aller en bas 
AuteurMessage
Karihama Kishin
Genin d'Oto
Genin d'Oto
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 28
Localisation : Oto No Kuni
Date d'inscription : 13/04/2008

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Karihama Kishin
Age: 23
exp:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Kishin   Dim 13 Avr - 18:16

Prénom : Sylvain [Sylva en Latin : la forêt !]
Age : 18 [ et des broutilles]
Mangas préféré(s) : Death Note, Naruto, Bleach, One Piece, GTO...
Comment avez-vous connu le forum et pourquoi l'avoir choisi lui ? : Je l'ai trouvé sur un Top Site. Lequel ? Je sais plus >.<

Personnage RPG :

Nom : Karihama [Inconnu]
Prénom : Kishin [esprit malsain, dieu du mal en japonais]
Age : 23 ans
Village désiré : Oto no kuni
Clan : (facultatif )Clan fermé des Karihama
Nîndo ( but ) : Trouver la formule ultime du plasma sanguin, celle qui pourrait d'un clin d'oeil, donner tant la vie que la mort...

Description physique :
La neige de Oto, peut la connaissent. Pourtant c'est celle si pure et si fraîche que l'on trouve dans les hauts monts du village de la foudre. Telle l'éclair, sa chevelure ressemble en tout point à la ferme sérénité d'un lieu qu'il connait depuis sa plus petite enfance. Son regard diaphane, ses doigts d'une agilité infinie, son visage découpé par Dieu, un corps bâti depuis vingt-trois années par la nature. Quelque soit l'entité qui régit ce monde, elle a fait de Kishin celui qu'il avait voulu être. Ces muscles saillants sont la preuve d'un entraînement perpétuel. Ses cicatrices blafardes celles de nombreuses scarifications. Autrefois gamin, aujourd'hui grande personne, sa taille hautaine et son petit nez insignifiant forment un personnage qui correspond tout à fait à ce qu'on attend de lui. Tuer.

Description du caractère :
Certains préfèrent mourir pour la vie. Pour sauver celles des autres. Parce que le sacrifice d'une personne permettra l'oubli de celui des autres... Kishin préfère donner la mort plutôt que de la recevoir. Sentiment logique mais si rare. L'être dans ses tentative d'humanisation a parfois oublié d'être égoïste. L'instinct de survie, il l'a toujours eu. Depuis ses premières lunes [comprends mois], il expérimentait sur son propre corps les moyens de tuer. Et il en existe des dizaines. Sans que l'homme n'en sache rien.
Le sourire sadique toujours aux lèvres, une confiance en lui-même et un orgueil d'une insolence profonde, le jeune homme est tout aussi hautain que son corps le laisse paraitre. Il n'a guère ami et préfère rester en solitaire. Cependant, il aime le contact de la civilisation et du monde qui l'entoure, sans quoi il ne pourrait assouvir ses caprices. D'une certaine manière, il ne pense qu'à son besoin personnel. La seule chose qui puisse interférer ses décisions est l'amour.


Histoire :
De quoi l’homme est-il fait ? De quelle pensée est-il la volonté ? De quelle substance est-il façonné ? Pour certains une seule séquence chromosomique qu’une phase méiotique aurait renouvelée ; pour d’autres, l’œuvre d’un dieu, soit bon soit mauvais. Selon comment on voit et on appréhende la vie. Bref, les arguments de chacun sont plausibles quant à la position de leurs yeux. Qui aurait l’insolente prétention de pouvoir départager le scientifique du croyant du philosophe, le manichéen de l’optimiste du pessimiste ? Il ne semblerait personne. Objectivité et lucidité ne sont finalement que des valeurs subjectives. Le paradoxe est à son paroxysme : au-delà de la vie, l’on a tous oublié pourquoi nous vivions.
Dans cette introduction aux rondeurs philosophique ouvertes et sans réponses, ni données, ni possibles, apporterons-nous un nouvel esprit, une nouvelle sensation. Kumo est son village, mais il aurait pu être tout autre, cela n’aurait rien changé. Il lui fallait simplement un environnement politique et géographique adéquate, un repère artificiel : de l’air pour respirer, un sol sur lequel marcher, un soleil pour l’éclairer, et du sang. Pour tuer.



Chapitre I

Ses yeux étaient alors d’une profonde clairvoyance. Ses mèches blanches confondaient la neige comme souillée. Sur son cou, une petite et ridicule chaîne d’un argent pur portait une dernière marque personnelle. Sans celle-là, il aurait été l’ange qui parcourt nos cœurs. Il sera la faucheuse qui nourrira vos mœurs : Kishin Karihama. Il a fallu que son prénom raconte la mort. Il n’avait pas qu’un an. On ne sait pas qui l’a mis au monde, mais c’est bien la neige qui l’a accueillit. Dans sa couverture blanche, des bras bien différents de ceux qui l’avaient déposé vinrent le soulever, doucement, tendrement. Comme un soleil venu le protéger du froid. Satan sera couvé par Dieu. Il était que cela se passerait ainsi. Soupesant facilement la chaîne qui entamait sa brûlure par le corps, un frisson parcourut la jeune femme, un sentiment de malaise l’envahit. Mais bientôt, sa bonté, sa générosité effaça toute crainte. Sa tête sur son épaule, le nourrisson à la douce peau acre ne pleurait pas. La jeune femme descendit calmement le chemin qui menait vers la vallée. Elle ne pouvait voir comment ses yeux changeaient de tonalité, comment ils s’enfonçaient dans leur orbite, le teint clair devenant d’une ardeur au penchant destructeur insoupçonnable. Il n’avait pas encore ce sourire sadique, mais peu à peu la chaine devenait lourde : un brasier, le cœur d’un magma en fusion allait imploser. Le pendentif s’imprégnait peu à peu de sa peau et le bébé trouvait une nouvelle conscience, un nouvel état de vie. Kumo se rapprochait un peu plus chaque minute, son chakra bouillonait d’un plaisir malsain.

« Kishin tu es, Kishin à jamais tu seras ! »

Cette phrase résonne dans sa tête depuis qu’il a presqu’un an. D’ailleurs, il n’eut jamais l’envie de s’en éloigner. Cette vie lui convenait si bien…
Un sang chaud et pourtant une froideur si grinçante. L’enfant, le môme, était d’une étonnante polyvalence, elle aurait pur terminer perverses : elle terminerait perverse. Dans chaque domaine il excellait. On ne savait comment le gamin possédait tout ce dont il désirait et ne se plaignait jamais. Au plus profond de lui, il connaissait déjà les étranges pouvoirs que ce pendentif lui fournissait. Il n’en avait ni la permission ni la possibilité réelle de s’en accommoder. Mais un jour… Il honorerait ce cadeau héréditaire, car cela ne pouvait venir que de ses parents, de ceux qui lui avait donné la vie, et qui l’avait gracieusement abandonné dans un berceau de fortune : la nature. Il n’avait pour seule faculté immédiate qu »’il ne tombait jamais malade, que ses plaies se refermaient à une vitesse presque inhumaine, et que même s’il perdait beaucoup de sang, il semblait n’en pâtir aucune conséquence. Il savait pourquoi, il n’osait encore se l’admettre. Le chakra est une chose bien implicite pour un jeune homme de quatre ans, qui passe une vie d’un oeuillet d’or.



Chapitre 2

Il avait une mère et une sœur. Le seul homme. Les autres étaient déjà morts. Pas par ses soins. Tant pus, il finirait. Qui s’accroche tombe. C’est l’été. Les pommes rouges tombent. Kumo les ramasse et croque dedans. Une délicieuse senteur envahit alors le village. Plongeant sur ses sept ans, il découvre comme beaucoup d’autres le chakra. L’académie ouvre ses portes, les équipes sont remaniées. Chaque été la même chose. Les mêmes feuilles vertes, le même soleil chaud, la même clameur incessante de bonheur. Kishi’ pourtant le teint d’un bronzage étrange détestait cette saison qui affichait le sourire des gens. Cette colère qu’il portait en lui-même affirmait un peu pus chaque jour sa façon d’être. Le sourire pendant, le regard profond, les cheveux blancs, le teint crémeux, il se baladait sans cesse dans les rues d’Oto. Chaque jour, le chakra développait un peu plus le pouvoir inconscient que le pendentif avait caché au plus profond de lui. Il en connaissait déjà le principe et la contenance. Il ne restait pour lui plus qu’une seule goutte, une unique goutte. Il en voulait une de valeur, pas celle d’un rat : il voulait un sang pur.
L’hiver arrivait, sombre, comme toujours. Sa froide clameur se déversait sur le monde et son cri violent glaçait les faibles, emportait sur son passage l’inconsistant. C’était la première neige hivernale. Kishin sourit. Ce jour était enfin arrivé. Le soleil tomba et, étrangement, la lune ne le remplaça pas. Elle était inexistante. L’homme était livré à lui-même. Tous trois allèrent se coucher, un feu de bois chauffait l’intérieur de la petite mais confortable maison. Leurs yeux se fermèrent et bientôt, c’était tout le village qui dormait, sous l’obscur présage d’une lune noire.
Le silence était lourd, pesant. Les âmes ne trouvaient pas le repos même si le corps fatigué par une rude journée s’apaisait dans un sommeil léger. Ainsi, bien que brassant l’air, tous ressentirent dans leurs songes les deux coups tranchants et secs qui venaient de s’abattre. Puis l’onde sonore, bien moindre que le coup malsain qui venait de lever les esprits qui auraient réussi toutefois à atteindre un nirvana moindre, se répandait, violente. Le son déchiquetant facilement la peau, puis les muscles, les ligaments, les nerfs, et même les os, libérant des gerbes de sang, devenait insupportable presque inhumain. Les hommes se levaient. On s’habillait, puis on sortait. Finalement, tous courraient comme affolés par un danger grandissant. Mais pour aller où ? Suivre quelle voix ? Quelle voie ? Bientôt, quelqu’un envoya un signal. Qui ? Dieu ? Peut-être. Lequel ? Comment savoir. Une grosse colonne de fumée meublait le ciel noir, illuminé part un feu ardent. Les hommes en rouge accoururent suivi de nombreux autres hommes et de quelques shinobis du village. Sur la pallier d’une maison en flamme, un enfant aux longues mèches blanches était prostré, en tailleur sur le bois chaud. Entre ses genoux, le corps d’une femme plus grande, aux cheveux bruns long et fins. Sur le visage du gamin, les larmes n’arrivaient pas à nettoyer les nombreuses tâches de sang qui le tapissait. Un autre corps, plus petit, siégeait à côté de lui. Déjà les hommes s’attardaient sur le feu. Un grand bonhomme regarda les trois corps : mise à part l’enfant qui semblait le plus jeune, les deux autres avaient été transpercé de part en part. Un trou béant s’ouvrait sur leur cœur meurtri d’un seul et unique coup. Elles baignaient dans leur propre sang. Il regarda tristement. Dans ce monde de brutes, une pensée immonde avait envahie le chuunin : pourquoi était-il le seul rescapé ? Mais la bouille démunie du gosse le laissa perplexe sur cette hypothèse au demeurant invraisemblable. Et puis n’avait-il pas secouru les corps des flammes ? Anticipant les questions gênantes mais de procédure que le chef d’équipe aurait à poser, le garçon tendit le bras vers les hautes montagnes. L’homme rappela deux autres personnes au bandeau identique et s’en fut dans cette direction avec son équipe. Puis on le laissa seul. Tous s’affairaient autour de lui, mais aucun ne s’en occupait. Il s’en fichait pas mal.
Devant la tête naïve du chuunin, Kishin avait animé un léger sourire : sa lèvre supérieure s’était levée au coin, ses apparaissaient, trop blanches, trop propres. Ce sourire, il ne l’avait jamais connu avant. Aujourd’hui seulement il prenait conscience et possession de ses moyens. De derrière lui, caché par les flammes et leur ombre, il sortit un grand couteau de cuisine, plein de sang, que cet imbécile de capitaine n’avait même pas pris le temps de faire chercher. Doucement il regarda la lame avec des yeux profonds et rouge de fureur. Puis, tendant la langue, il la lécha sur toute la longueur, du manche à la pointe. Il avala. Son collier d’argent le brûlait. Une sensation étrange à l’estomac le prenait. Durant quelques secondes il se dégouta de lui-même, de ce qu’il était devenu. Il aurait voulu tout vomir. Mais il ne pouvait, il avait choisit lui-même son propre destin. Il en était le scénariste, le producteur et l’acteur. Alors son regard noir repris le dessus. Le contraste était frappant et témoignait du caractère sauvage et violent du garçon. Puis une vague de chakra l’envahit. Il ne ressentait plus rien, mise à part ce bonheur si important que lui cédait un pouvoir légué par ses parents, qu’il ne connaissait même pas. Un jour, il les retrouvera, puis il les remerciera. Mais c’était un nouveau monde qui s’offrait à lui.
Cette histoire-là fut la première. Kishin est toujours assoiffé de sang, bien qu’il connaisse son camp. Jouer avec les nerfs de ses propres alliés étaient d’une déliquescence presque pure. Son passage à l’académie fut sommaire mais brillant. Le petit utilisait à merveille le chakra, et chaque jour, il apprenait un peu plus.


Dernière édition par Kishi' le Mar 15 Avr - 19:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karihama Kishin
Genin d'Oto
Genin d'Oto
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 28
Localisation : Oto No Kuni
Date d'inscription : 13/04/2008

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Karihama Kishin
Age: 23
exp:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Kishin   Dim 13 Avr - 18:17

Chapitre III

A l’âge de vingt-trois ans pourtant, il avait toujours le même rang hiérarchique. Pour Oto, il était ce genin brûlant d’ardeurs, volant sur une énergie perverse. Mais aussi un soldat intraitable. Et mortel. Il ne connaissait pas l’échec. Il n’avait pas supporté l’imaginer. Depuis treize années que le village ne l’avait pas vu, il avait changé. Sa taille était encore un peu plus hautaine, ses cheveux un peu plus purs, ses yeux toujours si profonds.. Le même sourire trônait sur son visage, partiellement caché par une grosse écharpe rouge vive. Il gardait constamment sa main droite dans sa poche et seul son bras gauche était tailladé de nombreuses scarifications plus ou moins profondes. Durant treize années, il n’était plus réapparu. Cependant de multiples rumeurs avaient circulé et permettaient au Karihama de ne jamais être oublié. Certains assurent qu’il a été entraîné par la Tige Blanche, une branche secrète et extrémiste de l’Anbu. Des chasseurs assurent l’avoir vu sa battre plusieurs fois dans le pays, délivrant des vagues de sang, un démon l’habitait. Ils en étaient convaincus. Mais tout cela stupide. Aussi le regard diaphane de Kishin devint meurtrier. Il n’était pas aimé, mais c’était un bon soldat. Si Oto ne voulait plus de lui, alors il se retournerait sans pitié contre le village…
Reposant sur le branche principale d’un grand chêne, Kishi’ avait repéré sa cible. L’homme au bandeau rayé courrait encore, mais il se savait suivi. Il déplia gracieusement ses jambes et s’envola. L’autre s’arrêta. Il sortit quelques shurikens. Kishin, l’air hagard et lourd, considérait à peine son adversaire ; il tendait son bras gauche et sortait doucement la main droite de sa poche noire. Un gant blanc la recouvrait. A bout de chaque doit, de fines lames de rasoir prolongeaient ses doigts. Avec cette même insolente sérénité, il toisa son adversaire.


« Quatre doigts, Tsuko-sama ? »

Il écarquilla les yeux devant le genin qui le traquait depuis si longtemps. Il savait sa mort proche, mais que pouvait-il vraiment faire de plus ?

« Me tuer ne rimerait à rien, Karihama-kun. Oto me veut vivant. »

Le genin sourit puis laissa éclater un rire froid et grinçant, ouvrant sa bouche à l’agonie.

« Baka !

Cela fait bien longtemps que les lois d’Oto ne dictent plus ma conduite. Cependant je les respecte. Mais tu es allé trop loin, Tsuko-sama. Tu m’as résisté pendant deux ans ! J’ai du retarder mon retour. Je vais donc me faire plaisir ! »


Il répéta le même rire sournois. A mesure qu’ils avaient parlés, il avait rapproché le gant de mort de sa peau mat. Il intensifia son profil et son rictus tourna de l’insolent ridicule au danger, à la mort, horrible. Il posa doucement sa main droite sur l’intérieur de son avant-bras.

« Non ! Ne fais pas ça ! »

Dans un mouvement de dépit il lança ses shurikens. Mais Kishin ne bougea pas. Ils lui entaillèrent plus endroits, sans blessures profondes. Du sang s’écoula peu à peu. La douleur lui faisait finalement du bien. Ce fou accélérait sa mort prochaine…
Il n’eut à appliquer qu’une légère pression pour que les lames pénètrent avec rondeur dans la chaire. De petites gerbes de sang s’effacèrent, quelques gouttes coulèrent. Puis il changea. Sa démarche calme et sereine, son raisonnement posé et subtil, quoi que fou, sa syllabe lente et articulée avait cédé la place à une rapidité catalysée par la haine. La démence à l’était pur. Comme à son habitude, il prenait tout avec une telle assurance qu’il démoralisait même l’homme qui lui faisait face. Il appliqua avec force la paume de sa main ganté sur les quatre ouvertures encore rouge d’un sang clair. Puis une aura rougeâtre se détacha du personnage. De chaque pore de sa peau sortait une petite goutte de plasma, volant dans l’air, comme dans l’espace. Mêlé au chakra, Kishin ne regardait plus autour de lui pour guider cette masse liquide et organique. Il la connaissait par cœur. D’une pensée de fer, d’une volonté destructrice, le flux sanguin se densifia, puis se déplaça. Elle prit une vitesse astronomique. Derrière, son porteur vampirique la suivait. S’essayant à une course sur pointes, il souleva ses talons et s’enfuit vers le déserteur. Aveuglé, ce dernier ne put réagir. Les cellules rouges lui tailladaient le visage s’insinuant dans chaque interstice possible. Il sentit alors un grand mouvement fissurer l’air. Puis une douloureuse balafra lui griffer le buste. Kishin avait replié le petit doigt : quatre profondes entailles séparaient ses deux pectoraux. Il lui avait assuré que quatre marques suffiraient aujourd’hui. Il lui en avait fait assez bavé. Cinq doigts l’aurait diminué, il ne savait pas encore maîtriser une telle puissance. Il posa violemment sa paume sur le torse lacéré et meurtri de l’homme. Il concentra son chakra. Plongeant à même le corps, il modifia la fonction spatiale de chaque suite aminée des cellules du plasma sanguin. Les plaies s’ouvraient affreusement vite. L’homme criait. Puis son sang se mit à bouillir. Bientôt, il imploserait. Kishin regarda sa main gantée, avec le même sourire sadique ? Il lécha délicatement une goutte rouge vive qui allait tomber d’une des cinq lames. Puis, passant sa langue sur ses lèvres avec une lenteur sanguinaire, il finit de laver sa bouche du plasma qui avait giclé un peu partout.

Il retrouva facilement l’administration de Kumo. Parcourant avec assurance les longs couloirs de pierre, il frappa contre une porte de bois qu’il reconnut. Sans même attendre une réponse, il pénétra dans le bureau qu’il savait appartenir au senseï de son ancienne équipe. Il balança un corps sur le parquet ciré, la main droite toujours dissimulée.


« J’ai rempli l’unique condition du deal, sempaï. Mon congé est terminé. »

L’homme au bandeau se releva, puis regarda le corps meurtri et explosé par un combat violent récent. Il comprit. Il leva les yeux et sur le visage du genin, un petit sourire chaud et sincère se dessinait. Il adorait ça, la manipulation…


Position de combat ( armes particulieres ou shurikens .. ) :
La seule arme du Karihama réside dans un gant de soie blanche où chaque doigt est prolongé par une fine lame de rasoir. Ne coupe que la peau.


Dernière édition par Kishi' le Mar 15 Avr - 19:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud Strife
Raikage le 2ème / Admin
Raikage le 2ème / Admin
avatar

Nombre de messages : 259
Age : 25
Localisation : 14
Date d'inscription : 22/02/2008

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Strife Claud
Age: 17
exp:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: Kishin   Dim 13 Avr - 18:47

Bienvenue !!! xD
Je suis pressé de lire ton Histoire !
^-^

_________________

Cloud Strife plus souvent appelé
"L'épéiste Divin"

I Love You
(Hina, Yura, Temi, Zélos, Kanryu, Sheena, Katara, Kurenaï, Karin, Member of Kumo, etc. xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katsue Shozomaru
Genin de Kiri / A.S / T.F
Genin de Kiri / A.S / T.F
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 25
Date d'inscription : 27/03/2008

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Shozomaru Katsue
Age: 17
exp:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Kishin   Dim 13 Avr - 19:07

Bienvenue Ninja de Kumo XD !
Ce village devient célèbre *.*
Amuse toi bien et bon rp ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shikamaru Nara
Juunin de Konoha / Admin / T.F / A.S
Juunin de Konoha / Admin / T.F / A.S
avatar

Nombre de messages : 604
Age : 25
Localisation : Et si tu cherchais dans l'endroit le plus à l\'ombre x)
Date d'inscription : 15/12/2007

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Shikamaru Nara
Age: 16
exp:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Kishin   Dim 13 Avr - 20:43

L'histoire promet Very Happy
Bienvenue !

_________________




Spoiler:
 


Premier Ministre du T.F (Temi-Fan) "pffffffiiou!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin
Chef d'Oto le 3ème
Chef d'Oto le 3ème
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 23
Localisation : Quelque part dans Oto ! u_u
Date d'inscription : 30/03/2008

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Karin
Age: 17
exp:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: Kishin   Dim 13 Avr - 22:37

Biienvenue et Bon Rp Kiishii ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://japanmysteries.forums-actifs.net/
Zélos Chikamaki
Chef Akatsuki
Chef Akatsuki
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 27
Localisation : ...
Date d'inscription : 18/03/2008

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Chikamaki Zelos
Age: 17
exp:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: Kishin   Dim 13 Avr - 22:46

Bienvenue!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://krimo-forever.skyrock.com/
Karihama Kishin
Genin d'Oto
Genin d'Oto
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 28
Localisation : Oto No Kuni
Date d'inscription : 13/04/2008

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Karihama Kishin
Age: 23
exp:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Kishin   Lun 14 Avr - 16:56

*Le public en folie*

KA-RIN KA-RIN ! Wéééééé !


Bref.

Je finis sur papier et j'envoie demain. Euh... âme sensible s'abstenir (xD). En tout cas j'innove, je n'ai encore jamais fait dans le vampirisme gore (et pourtant j'en ai fait des persos).

Viva el Misantropo ! Kumo roxx et c'est tout. On est les meilleurs Very Happy


[Shika : tu joues mon personnage préféré :h]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hell Kanryu
Genin d'Oto
Genin d'Oto
avatar

Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 11/03/2008

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Kanryu
Age: 15
exp:
92/100  (92/100)

MessageSujet: Re: Kishin   Lun 14 Avr - 17:25

Bienvenue a Toi parmi nous...... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nekoma Takio
Genin de Suna
Genin de Suna
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 13/04/2008

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Nekoma Takio
Age: 13
exp:
13/100  (13/100)

MessageSujet: Re: Kishin   Lun 14 Avr - 18:55

ça va etre marrant, un sadique mysanthrope, vampire de surcroit, et le pire un Ninja, va arrivé!!


AU ABRIS!!!!! AAAAAHHHHH!!!!!

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karin
Chef d'Oto le 3ème
Chef d'Oto le 3ème
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 23
Localisation : Quelque part dans Oto ! u_u
Date d'inscription : 30/03/2008

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Karin
Age: 17
exp:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: Kishin   Lun 14 Avr - 21:03

Kiishiin ! >< C'est quoii cette agiitatiion !? Mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://japanmysteries.forums-actifs.net/
Karihama Kishin
Genin d'Oto
Genin d'Oto
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 28
Localisation : Oto No Kuni
Date d'inscription : 13/04/2008

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Karihama Kishin
Age: 23
exp:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Kishin   Mar 15 Avr - 20:00

Voilou c'est terminé ^.^

En ce qui concerne la TH, elle a été accepté par Temi (c'est comme ça qu'on dit ? Very Happy) Je la posterais dans la fiche technique. Donc ne vous étonnez pas de ce qui pourrait se passer dans mon BG, j'ai essayé de rester tout au moins respectueux de mes capacité, qui sont faibles... Mais il a 23 ans le monsieur quand même.


Un dernier point : je demande Oto et non Kumo ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakura Haruno
Déserteur
avatar

Nombre de messages : 407
Age : 22
Localisation : Quelque part ...
Date d'inscription : 12/01/2008

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Haruno Sakura
Age: 15
exp:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Re: Kishin   Mer 16 Avr - 9:35

O__o

Enfin bon rpg et bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabaku no Temari
Kazekage le 1er / Fondatrice / Miss TNR / T.F / A.S
Kazekage le 1er / Fondatrice / Miss TNR / T.F / A.S
avatar

Nombre de messages : 1704
Age : 24
Localisation : Aux toilettes ...
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Sabaku No Temari
Age: 17
exp:
95/100  (95/100)

MessageSujet: Re: Kishin   Mer 16 Avr - 14:03

J'aime beaucoup l'histoire, surtout le dernier chapitre ! è___é

Je n'y vois rien à redire, je pense que tu saura gérer ton Rp parmis nous ! :3

Tu as une première Validation !

_________________


Co-Présiidente du T.F
BiichOunette.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Temarii-x3.skyblog.com
Cronos
Membre de L'Akatsuki
Membre de L'Akatsuki
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 11/03/2008

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Horoshi Cronos
Age: 17
exp:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Kishin   Mer 16 Avr - 14:56

Bienvenue Kishin, il est trop bien ton histoire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karihama Kishin
Genin d'Oto
Genin d'Oto
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 28
Localisation : Oto No Kuni
Date d'inscription : 13/04/2008

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Karihama Kishin
Age: 23
exp:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Kishin   Mer 16 Avr - 19:15

Ouais t'as raison Temi... Mais bon... Faut bien que je raconte un peu, la baston sa va cinq minutes ^^


Moi ce que je préfère faire, c'est un RP du genre l'intro. Mais ça marche pas souvent dans JDR sur Naruto >.< Enfin bref content que ça vous ayez plus, je vais le garder ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamato
Tsuchikage le 2ème / A.S / Admin
Tsuchikage le 2ème / A.S / Admin
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 26
Date d'inscription : 09/03/2008

Feuille de personnage
Nom/Prénom: Yamato
Age: 22
exp:
92/100  (92/100)

MessageSujet: Re: Kishin   Ven 18 Avr - 0:29

Belle histoire Smile, Tu as une deuxième validation tu peux aller faire ta fiche technique.

_________________

Kit by Temari Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kishin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kishin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dargoh Le Kishin | Cavalier de Sharna [Terminé]
» KSRPF (Kishin Sans RP Fixe)...
» Présentation sadique de Kishin Kurushimeru
» -T- Le compte de M. Kishin Zabieru -T-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RPG :: Avant de RP :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: